Nous contacter
Logo TRYBA
Demander un devis
Gratuit, sans engagement et en moins de 2 min !
Prendre RDV
Que recherchez-vous ?
Encart_menu_navigation_1.webp

Consommation énergétique : calculs, facteurs clés et coûts

Reseau Tryba

Parfois, estimer sa consommation d’énergie globale s’avère être un véritable défi ! C’est pourquoi nous sommes là pour vous faciliter la tâche. Comment ? En analysant en détail la répartition de vos postes de consommation, en identifiant les facteurs déterminants qui les influencent, et en commençant par vous expliquer comment votre logement consomme de l’énergie. 

Notre objectif est de vous aider à mieux maîtriser vos dépenses énergétiques. Sans surprise, vous constaterez que le chauffage constitue la part la plus importante de votre facture. Méthodes de calcul, coûts, estimations et solutions pour réduire votre consommation énergétique : TRYBA vous explique tout !

conseil.jpg

Les différents postes de consommation d’énergie dans un logement

Pour faire des économies d’énergie, il est primordial d’identifier ce qui pèse le plus sur votre budget. D’après l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), voici les différents postes de consommation d’énergie répartis par usage :

Les postes de consommations d'énergie
performance-energie.jpeg

Chauffage

Les dépenses en chauffage représentent 66 % de la consommation d’énergie des ménages. Elles incluent le fonctionnement de votre système de chauffage central, les radiateurs, les poêles ou tout autre dispositif utilisé pour maintenir une température stable dans votre intérieur.

premium-banniere.jpg

Électricité

Environ 17 % de la consommation d’énergie est attribuée à l’électricité. Cette catégorie englobe l’électroménager, les équipements multimédias et tous les autres appareils électroniques.

consommation_nergtique_-_electricit.jpg

Eau chaude sanitaire

La production de l’eau chaude sanitaire représente environ 11 % de la consommation d’énergie. Elle inclut le chauffe-eau ou le système de production d’eau chaude utilisé pour les besoins de la salle de bains, de la cuisine et d’autres utilisations domestiques.

consommation_nergtique_-_eau.jpg

Cuisson

La cuisson représente environ 6 % de la consommation d’énergie. Elle comprend l’utilisation des plaques de cuisson, du four, du micro-ondes et de tout autre appareil utilisé pour préparer les repas.

consommation_nergtique_-_cuisson.jpg

Climatisation

Bien que représentant une part relativement faible, la climatisation ne doit pas être négligée. Elle compte pour environ 0,2 % de la consommation totale d’énergie. Cette catégorie concerne l’utilisation des systèmes de climatisation pour réguler la température et le confort thermique de votre logement.

Porte fenêtre coulissante

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : une grande partie de votre consommation d’énergie est consacrée au chauffage. Cette partie peut même monter jusqu’à 75 % dans un logement à l’isolation vétuste.

En avoir conscience vous permet de prioriser les mesures à prendre pour réduire votre facture énergétique.

Les facteurs qui influencent le coût annuel de la consommation d’énergie

D’autres facteurs sont également à considérer pour avoir une idée de votre consommation d’énergie annuelle. En voici quelques exemples :

1. La configuration de votre logement

Les facteurs liés à la configuration de votre logement influencent votre consommation d’énergie :

  • Surface : une maison de 200 m2 aura probablement une consommation d’énergie supérieure à celle d’une maison de 100 m2.
  • Nombre de pièces : plus votre maison comporte de pièces, plus elle nécessite d’énergie pour alimenter l’éclairage et le chauffage de ces dernières.
  • Orientation : si votre logement est exposé au sud, il bénéficie d’un ensoleillement naturel vous permettant de réduire vos besoins en chauffage et en éclairage.
  • Ancienneté/isolation thermique : avec des parois, toitures, fenêtres et portes d’entrée vétustes ou mal isolées, les logements sont généralement plus sujets aux pertes de chaleur ou de fraîcheur.
  • Zone climatique de votre habitat : si vous habitez à Paris, vous aurez des besoins importants en chauffage pour contrer les hivers froids. À la Réunion, c’est la climatisation qui vous sera essentielle pour maintenir une température agréable.Selon votre région, vos problématiques d’isolation changent, nos experts sont là pour vous aider ! 
     

2. Vos habitudes de consommation d’énergie

Vos habitudes de consommation d’énergie jouent aussi un rôle important dans le coût annuel de votre consommation :

  • Nombre d’occupants et présence dans votre logement : avoir une grande famille ou télétravailler toute la journée entraîne une utilisation plus fréquente de vos appareils, et augmente, par conséquent, votre consommation d’énergie. A contrario, partir plusieurs semaines en vacances réduit temporairement cette consommation.
  • Température habituelle de votre chauffage : plus vous souhaitez maintenir une température intérieure élevée, plus vous devrez dépenser d’énergie.
  • Énergie utilisée pour l’eau chaude sanitaire : prendre un bain chaud requiert 3 fois plus d’énergie et d’eau que prendre une douche de 5 minutes.
configuration_logement.jpg

3. Le nombre, la durée d’utilisation et la performance énergétique de vos équipements

Enfin, le nombre, la durée d’utilisation et la performance énergétique de vos équipements ont un impact non négligeable sur votre consommation énergétique globale :

  • Appareils électriques ou électroniques : à durée d’utilisation équivalente, un réfrigérateur de classe A (basse consommation) consomme moins d’énergie qu’un autre de classe D (haute consommation).
  • Appareils de chauffage et de ventilation : une pompe à chaleur — à l’efficacité énergétique élevée — est moins énergivore qu’une chaudière à gaz.
  • Équipements liés à l’éclairage : utiliser des ampoules LED — économes en énergie — plutôt que des ampoules incandescentes vous permet de faire baisser votre consommation électrique.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez la possibilité de maîtriser votre consommation d’énergie.

Isoler votre logement, adopter de bonnes habitudes de consommation, remplacer vos appareils vétustes par des modèles plus performants et économes en énergie vous permet de réduire votre consommation… et cela, sans sacrifier votre confort !
 

Comment calculer votre consommation d’énergie annuelle ?

Les deux méthodes suivantes vous donneront une estimation de votre consommation d’énergie annuelle.

Calculer votre consommation d’énergie avec votre DPE

Le Diagnostic de Performance Énergétique, ou DPE, est un bilan thermique indispensable pour évaluer l’isolation de votre logement ainsi que votre consommation d’énergie. Il inclut 5 postes de consommation énergétique :

  • Le chauffage
  • La climatisation
  • L’eau chaude sanitaire
  • L’électricité liée à l’éclairage et la ventilation

Référez-vous-y pour connaître la performance énergétique de votre logement ainsi que les coûts associés.

Exemple : si votre maison de 100 m2 est de classe D — classe énergétique la plus répandue en France — et consomme 200 kWh/m2 par an, il vous suffit de multiplier ces deux valeurs :

200 kWh/m2 x 100m2 = 20 000 kWh par an

Il ne vous reste plus qu’à ajouter les postes de consommation énergétique non évalués dans le DPE :

  • La cuisson
  • L’électricité liée aux appareils électroménagers et électroniques

D’après l’ADEME, la consommation annuelle moyenne des appareils électroménagers et électroniques par ménage serait de 2 460 kWh. Si nous reprenons l’exemple cité plus haut, nous obtenons alors :

20 000 kWh/an + 2 460 kWh/an = 22 460 kWh/an

En mai 2023, le prix de 1 kWh d’électricité en France est de 0,206 2 € TTC en option base et avec une puissance de 6 kVA, selon les tarifs réglementés d’EDF.

22 460 kWh/an x 0,206 2 € = 4 631 €/an

Une maison de 100 m2 de classe D consomme donc 22 460 kWh/an, en moyenne. Le coût de revient est de l’ordre de 4 631 €/an.

Calculer votre consommation d’énergie sans votre DPE

Si vous n’avez pas encore réalisé de DPE, le plus simple est d’additionner vos factures d’électricité, de gaz ou des autres sources d’énergie utilisées dans votre logement. Voici comment procéder :

  1. Regrouper vos factures d’énergie : rassemblez vos factures d’électricité ou de gaz. Ces factures doivent couvrir une période d’une année complète.
     
  2. Noter les relevés de consommation : sur chaque facture, recherchez les relevés de consommation indiqués, exprimés en kilowattheures (kWh).
     
  3. Additionner les consommations : additionnez vos consommations annuelles pour obtenir votre consommation énergétique totale pour l’année, en kWh et en €.
     
  4. Analyse et interprétation : utilisez votre résultat comme point de référence pour évaluer votre efficacité énergétique, suivre vos progrès dans la réduction de votre consommation et identifier les postes de dépenses qui peuvent être optimisés.

Bien sûr, ces deux méthodes sont fournies à titre indicatif. Obtenir un calcul plus précis est assez fastidieux et complexe, car cela nécessiterait de recueillir des données spécifiques sur chaque équipement, d’estimer leur durée d’utilisation ainsi que leur efficacité énergétique individuelle.

Baie vitrée PVC Tryba

Le chauffage : votre plus grande dépense énergétique

Le chauffage est le poste de consommation énergétique le plus important. Rappelez-vous, il représente 66 % de la consommation d’énergie totale par foyer.

Comment estimer votre consommation de chauffage ?

Reprenons notre exemple précédent pour déterminer le coût du chauffage dans une maison de 100 m2 de classe D. Selon nos calculs, ce type de logement consomme 22 460 kWh d’énergie par an, ce qui équivaut à une dépense annuelle de 4 631 €. 

Pour obtenir le coût spécifique du chauffage, il suffit de multiplier cette consommation annuelle par le pourcentage associé au chauffage, estimé par l’ADEME.

Consommation : 22 460 kWh/an x 66 % = 14 798 kWh/an

Coût : 4 631 €/an x 66 % = 3 048 €/an

Vous constatez que ce sont 14 798 kWh/an soit 3 048 €/an qui sont dépensés chaque année pour les besoins en chauffage d’une maison de 100 m2 en classe D.

Ces chiffres soulignent l’importance de prendre des mesures pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement et réduire ainsi ses dépenses.

Comment le remplacement de vos menuiseries peut-il vous aider à baisser votre facture de chauffage ?

Selon l’ADEME, remplacer vos menuiseries anciennes par des menuiseries performantes peut vous faire réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 35 %/an sur vos dépenses en chauffage.

Opter pour des fenêtres à double ou triple vitrage vous permet notamment de réduire les pertes de chaleur de votre logement, de réduire les ponts thermiques et d’en maintenir plus facilement le confort thermique.

En continuant sur notre exemple, voici les économies qu’il serait possible de réaliser 

performance_nergtique_des_quipements.jpg

 

Informations sur une maison de 100 m2 de classe D

Données

Consommation annuelle

22 460 kWh/an

Coût annuel

4 631 €/an

Poste énergétique le plus important

Chauffage

Coût annuel du chauffage

3 048 €/an

Gain énergétique possible après remplacement des menuiseries

35 %

Coût annuel du chauffage estimé après remplacement des menuiseries

1 980 €/an

De plus, vos coûts d’acquisition peuvent être réduits grâce aux aides financières, telles que MaPrimeRénov ou les CEE, proposées par l’État pour financer vos travaux d’isolation.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie à long terme ? Nos experts conseil TRYBA sont à votre écoute pour vous aider à concrétiser votre projet.