Nous contacter
Logo TRYBA
Demander un devis
Gratuit, sans engagement et en moins de 2 min !
Prendre RDV
Que recherchez-vous ?
Site_encart_menu_navigation_Portes_du_mois__1_.jpg
Habiter durable
4 févr 2023

Rénover sa maison en norme BBC : mode d’emploi

rénovation en norme BBC

Votre maison, même ancienne, peut être rénovée pour devenir un bâtiment basse consommation (BBC). C'est la garantie d'améliorer le confort thermique de votre logement et de faire des économies sur votre facture énergie.

Responsable de 44% des consommations énergétiques françaises (devant les transports), le bâtiment est un secteur incontournable pour la transition écologique. La norme BBC (pour bâtiment basse consommation) est devenue obligatoire pour les bâtiments neufs. Mais rénover votre habitat pour le rendre plus économie en énergie est parfaitement réalisable.

L'avantage d'une maison BBC

La rénovation basse consommation pose des objectifs clairs de sobriété et d’efficacité énergétique, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, en limitant fortement la consommation énergétique liée au chauffage des habitations.

Outre ses avantages écologiques certains, la rénovation basse consommation permet de :

  • Faire des économies de chauffage importantes et durables,
  • Avoir un logement plus sain et plus confortable,
  • Valoriser son patrimoine,
  • Anticiper les futures contraites réglementaires
projet renovation en norme BBC

Par où commencer ?

La rénovation basse consommation est avant tout un projet qui doit être considéré dans son ensemble avant d’initier des travaux.

  1. Faire un bilan énergétique. Une bonne connaissance de l’état du logement permettra de définir des priorités d’actions et de se fixer un objectif énergétique adapté ;
  2. Les combles représentent 30% des pertes de chaleur. Mais n’oubliez pas aussi les répercussions énergétiques liées à la « sensation » de froid : les fenêtres en mauvais état qui laissent passer des courants d’air, le sol froid à cause de remontées capillaires... Le remplacement des fenêtres et l’isolation du sol du rez-de-chaussée peut supprimer cette sensation.
  3. Si possible, faire tous les travaux en même temps pour éviter les ponts thermiques. Si le niveau d’isolation n’est pas le même entre les deux surfaces, en hiver, de la condensation d’eau peut se former et générer de la moisissure. Cela signifie qu’il ne faut pas seulement miser sur l’isolation, mais aussi sur la ventilation.

Soyez exigeant sur l'isolation

Les bases de la rénovation basse consommation portent principalement sur l’isolation de l’enveloppe afin de limiter au maximum les déperditions thermiques, et sur l’installation d’un système de chauffage performant et bien dimensionné. Il s’agit ainsi de :

  • Prendre en compte l’orientation du bâti afin de profiter au maximum des apports solaires (dans la mesure du possible en rénovation) ;
  • Renforcer l’isolation thermique et l’étanchéité à l’air du bâti ;
  • Choisir des solutions de chauffage et de production d’eau chaude performantes et bien dimensionnées ;
  • Opter pour un système de ventilation suffisamment efficace pour limiter les déperditions liées au renouvellement d’air ;
  • Optimiser les dépenses énergétiques avec une automatisation de type domotique des appareils ménagers de classe A.

Bien sûr, l’opération demande un investissement initial. Mais un petit budget ne doit pas être un frein à la rénovation basse consommation ! Vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide de l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH), d’un crédit d’impôt transition énergétique ou profiter d’une prime s’inscrivant dans le dispositif des Certificats d'Économie d'Énergie (CEE).

Quelle performance pour une rénovation certifiée BBC ?

Afin de certifier la performance énergétique des travaux effectués et de valoriser leur patrimoine, certains propriétaires font labelliser leur habitation. En rénovation, il existe le label BBCeffinergie rénovation ciblant les logements existants, pour la plupart construits avant 1975 — c'est-à-dire avant toute réglementation thermique.

L’obtention de ce label repose sur un objectif de consommation maximale en énergie primaire (CEPmax) fixé à 80 kWh/m²/an, à moduler selon la zone climatique et l'altitude.

batiment basse consommation
Un projet dans votre maison ?

Les Conseillers Experts TRYBA vous guident pour trouver la solution parfaite.

Celle qui convient à vos besoins, à vos goûts et à votre budget !

need-advice_mobile.png
Poursuivez votre lecture
Tous nos articles
Avis authentifiés Custplace
Habiter durable
5 mars 2023

La réglementation thermique 2020 : ce qu'il faut retenir