Nous contacter
Logo TRYBA
Demander un devis
Gratuit, sans engagement et en moins de 2 min !
Prendre RDV
Que recherchez-vous ?
Site_encart_menu_navigation_Portes_du_mois__1_.jpg

Entretenir ses menuiseries pour prolonger les effets isolants

home-bienvenue-dans-lhabitat-de-demain-desktop3-jpg.jpeg

 

Toute l’année, vos menuiseries sont soumises aux variations de température, aux intempéries, à la poussière. À la longue et si aucune précaution n’est prise, elles se dégradent et leurs performances s’en ressentent. Pour éviter ce phénomène, il est indispensable de les entretenir régulièrement. PVC, bois, aluminium, vitrage : chaque matériau dispose de caractéristiques spécifiques qui ont un impact sur l’entretien adéquat. Dans ce cas, comment entretenir ses menuiseries pour prolonger leurs effets isolants ? Suivez notre guide. Identifiez également les signes d’usure à détecter et apprenez quoi faire en cas d’entretien défaillant. 

Entretenir ses fenêtres selon le matériau 

Il existe des menuiseries en PVC, en aluminium et en bois et elles ne requièrent pas toutes les mêmes gestes de nettoyage. Examinons les spécificités de chacune. 

Les menuiseries en aluminium

Inoxydable, l’aluminium est un métal qui vieillit très bien et qui ne rouille pas. Commencez par dépoussiérer l’ensemble de la menuiserie avec un chiffon. S’il y en a, aspirez les grilles d’aération pour retirer la poussière ou les toiles d’araignée. Enfin, passez à l’étape de lavage. Pour cela, inutile d’investir dans du matériel spécifique. Vous possédez certainement tout le nécessaire dans vos placards. Utilisez : 

  • Une éponge douce ou une microfibre. Évitez les éponges grattantes qui pourraient laisser des traces irréversibles. 
  • Un nettoyant non agressif, comme un produit multisurfaces ou du savon de Marseille qui sont très efficaces.  

Nettoyez le dormant, le battant, la poignée ainsi que les joints d’étanchéité. Rincez à l’eau claire et essuyez avec un chiffon propre. 

 

Bon à savoir : nous déconseillons l’utilisation d’un nettoyeur haute pression pour cette opération. Il abîme le thermolaquage et les roulements des baies coulissantes.  

Les menuiseries en PVC

 

Le PVC est un matériau robuste et très stable, qui ne nécessite de votre part qu’un entretien minime. Comme pour les menuiseries en aluminium, ôtez la poussière sur toute la surface de la menuiserie. Prenez le temps de dégager les zones d’aération et de drainage des pollens, poussières et salissures. Ensuite, ajoutez quelques gouttes de liquide vaisselle à de l’eau tiède. Plongez une éponge dans ce liquide et nettoyez tous les éléments en PVC avec cette solution savonneuse. Il ne vous reste plus qu’à rincer et à sécher. 

 

Les menuiseries en bois

 

Élégant, authentique et chaleureux, le bois est un matériau vivant qui évolue avec les années. Si vous n’y prenez pas garde, les désagréments suivants peuvent apparaître : 

  • une porte qui gonfle avec l’humidité et qui ne peut plus se fermer ;
  • une peinture qui change de couleur ou s’écaille sous l’effet des UV ; 
  • le châssis qui « travaille » et se déforme. 

 

Vous n’avez pas envie de remplacer votre menuiserie ? Rassurez-vous, en appliquant quelques gestes à fréquence régulière, vous pourrez profiter longtemps de ses performances isolantes et de son style. Parmi ces gestes, l’entretien et le traitement de la menuiserie bois sont incontournables. 

 

Quelle que soit l’essence de bois dont vous devez prendre soin, la première étape à respecter est un nettoyage en profondeur une à deux fois par an. Pour cela, rien de tel qu’un peu de savon noir dans de l’eau tiède et une brosse ou une éponge. Attention, durant cette étape, prenez garde de ne pas détremper le bois. Rincez puis séchez ensuite avec un chiffon doux pour éliminer l’humidité. 

 

Dans un deuxième temps, tous les 5 ans environ, il convient de poncer pour retirer les anciennes couches. Pour cela, utilisez un papier abrasif au grain moyen et réalisez des gestes réguliers, dans le sens des veines du bois. Aspirez soigneusement pour enlever les poussières de ponçage et repassez un chiffon humide pour parfaire le nettoyage. 

 

Ensuite, appliquez : 

  • une protection contre les insectes xylophages, les moisissures, l’humidité et le feu ;
  • un nouveau vernis, peinture ou lasure pour accroître la défense du bois contre le soleil et les intempéries. 

S’occuper des ferrures

Les ferrures sont tous les éléments métalliques qui font partie de la menuiserie telles que : 

  • serrures ;
  • paumelles ;
  • crémone ;
  • gonds ;
  • charnières ;
  • rails de coulissants. 

 

Pour entretenir ces pièces mécaniques, bannissez les produits abrasifs ou chlorés qui pourraient générer, à la longue, de la corrosion. Nettoyez-les à l’eau et séchez-les bien. 

 

Afin de garantir leur bon fonctionnement, vérifiez régulièrement que le mécanisme fonctionne toujours sans forcer ni grincer. Au besoin, appliquez du dégrippant ou du lubrifiant sur les charnières. 

Nettoyer le vitrage

 

L’entretien du vitrage dépend de sa composition. 

 

  • Pour un double ou un triple vitrage. Vous voulez retrouver des vitres brillantes et sans aucune trace ? Enlever la poussière avec un chiffon non pelucheux. Ensuite, imprégnez une microfibre d’alcool ménager pour enlever les taches grasses. Vous pouvez également utiliser de l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle. Passez enfin un chiffon sec ou une raclette pour éliminer l’eau résiduelle. Vous n’avez plus qu’à profiter de la luminosité. 

 

  • Pour un vitrage autonettoyant. Ces dernières années, les fabricants de menuiseries ont conçu un verre qui se nettoie tout seul, grâce à l’eau de pluie. Le système mis au point évite aux saletés d’adhérer à la surface. Cela fonctionne bien durant la mauvaise saison. En revanche, quand il ne pleut pas, ou pour la face interne, utilisez la même méthode que pour le vitrage classique, décrite un peu plus haut. 

 

Notre conseil : préférez un moment de la journée où le soleil ne rayonne pas directement sur les vitres. Vous évitez ainsi les traces dues à un séchage trop rapide. 

 

Tenir compte de votre situation géographique 

L’entretien que requiert une menuiserie dépend de sa composition, mais également des conditions climatiques auxquelles elle est soumise. Nous précisons de réaliser l’entretien une à deux fois par an et le traitement du bois tous les 5 ans. Bien évidemment, si vous vivez dans une région qui connaît de grandes variations thermiques ou de grandes pluies, cette fréquence est à adapter. Vous devrez certainement vernir vos menuiseries bois plus souvent pour conserver toutes leurs propriétés. Surveillez vos fenêtres, portes d’entrée et volets pour déterminer la périodicité adéquate. 



 

De même, la fréquence de nettoyage n’est pas la même si vous vivez à la campagne ou près d’un site industriel. La pollution abîme les menuiseries et ternit les vitres. Vous aurez donc besoin de les nettoyer plus souvent. 

Entretenir ses menuiseries : Foire Aux Questions 

Pourquoi entretenir ses menuiseries ? 

Selon leur composition, les fenêtres et portes d’entrée ont une longévité comprise entre 25 et 40 ans. Les entretenir permet de conserver cette longévité mais pas uniquement. En effet, l’entretien préventif assure : 

  • le maintien des performances thermiques et phoniques des menuiseries ;
  • moins de réparations ultérieures. 

Comment augmenter la durée de vie de ses fenêtres ? 

Plusieurs éléments permettent d’augmenter la durée de vie de vos fenêtres. Faisons le point sur 2 incontournables. 

 

Les volets. Cela peut sembler évident mais ajouter des volets permet de protéger le vitrage et le châssis des conditions climatiques extérieures. Un volet va donc augmenter la durée de vie de vos menuiseries. 

 

Le TPS, une exclusivité TRYBA. Dans une fenêtre double vitrage, l’intercalaire entre les deux vitres est généralement constitué d’inox. Avec le temps, ce matériau se dégrade et l’étanchéité diminue. L’argon, contenu entre les deux vitres n’assure plus correctement son rôle isolant et les propriétés de la fenêtre s’en ressentent. Pour pallier cette baisse de performance, TRYBA a développé le TPS, le ThermoPlastic Spacer, un écarteur conçu en matériau thermoplastique souple. Il garantit le maintien des caractéristiques isolantes de votre fenêtre dans le temps. TRYBA utilise le TPS dans toutes les gammes de fenêtres, pour offrir le meilleur de la technologie à ses clients. 

 

Enfin, contactez votre conseiller TRYBA. Il peut vous guider et vous fournir de précieux conseils sur la meilleure manière pour entretenir votre menuiserie.  

Quels sont les signes d’usure qui ne trompent pas ? 

Prenez quelques minutes pour observer vos menuiseries, aussi bien depuis l’intérieur de votre logement qu’à l’extérieur. Les signes que vous recherchez sont les suivants : 

  • un joint d’étanchéité usé, soit à la jonction entre dormant et ouvrant, soit autour du châssis. 
  • un changement de couleur du matériau ;
  • des fissures ;
  • de la buée ou de la condensation entre les vitres ;
  • une menuiserie difficile à ouvrir ou à fermer ;
  • un châssis qui se déforme. 

Que faire en cas de mauvais entretien : changer ses menuiseries ou non ? 

 

Les fenêtres de votre maison n’ont pas été entretenues par le propriétaire précédent ? Vous constatez des défauts d’isolation plus importants ? Vous allez certainement envisager une rénovation. 

Si la période n’est pas la bonne, sachez qu’il est toujours possible d’optimiser l’isolation pour zéro euro. Vous disposez d’une enveloppe un peu plus conséquente ? Découvrez les écogestes pour améliorer votre isolation tout en maîtrisant votre budget. 

Enfin, si vous avez prévu d’allouer une partie de vos économies à la rénovation, identifiez les chantiers prioritaires pour optimiser son isolation avec un budget conséquent. 

 

Vous recherchez des menuiseries qui durent et dont l’entretien est simple ? Demandez un devis sur notre site. Vous obtiendrez un tarif personnalisé, pour un projet sur mesure qui répond à vos attentes.