Donner vie à son projet
Donner vie à son projet

#Projetsdevie : ils ont construit leur « Tiny house »

Le 06 Nov. 2019

Chez Tryba, on aime les défis et vos projets fous ! Lars Herbillon, 21 ans, a construit sa « Tiny House », ou « toute (toute) petite maison » totalement autonome, où il vit depuis six mois avec sa compagne Laura, près de Colmar.

tiny

Née aux Etats-Unis en réponse à la crise économique dans les années 2000, le concept de « Tiny House » prend ses marques en France depuis trois ans. Le principe ? Construire une toute petite maison de 20 m² environ, que l’on peut tracter en voiture, à mi-chemin entre la caravane et le mobile home, totalement autonome et éco-responsable.

Une maison ouverte sur la nature

Alors qu’il avait à peine 17 ans, Lars Herbillon s’est dit que c’était ce qu’il lui fallait. « C’était un projet ambitieux, je devais trouver 25.000 euros, mais j’avais envie de créer quelque chose d’utile. Cette petite maison, c’était un rêve de gosse…» Lars se démène alors pour trouver des partenaires pour construire la Tiny House de ses rêves. Une construction longue qui a abouti il y a six mois. « J’ai appris en conditions réelles, dans le cadre d’un chantier participatif. Cela revient à construire une maison en miniature, mais sans la contrainte du gros-œuvre. » 

lars herbillon

L’objectif est d'y vivre hiver comme été. L’inertie thermique est très importante dans une "Tiny House".

Toute sa Tiny House est modulable pour optimiser chaque cm² : le bureau est rétractable, le canapé sert de rangements. Tout en bois, son mini-chalet est fait de cèdre rouge et de sapin, réputés pour leur légèreté. « La contrainte principale, c’est le poids, vu que la Tiny House a vocation à bouger. Pour les fenêtres et les portes, j’ai choisi de l’aluminium car c’est plus léger et j’ai dû faire l’impasse sur le triple vitrage, trop lourd. » Toutes ces ouvertures ont été réalisées sur mesure. « J’avais envie d’une maison ouverte sur la nature. 

travaux tiny

Niveau isolant, il a choisi un mélange de lin, chanvre et coton, « écologique et très performant pour l’isolation thermique et phonique, car l’objectif est d’y vivre hiver comme été. L’inertie thermique est très importante dans une Tiny House. » 

Avec quatre panneaux photovoltaïques sur le toit, la maison consomme en effet très peu. « Nous utilisons une bouteille de gaz pour l’eau et le chauffage. A cela vous ajoutez l’assurance habitation. Notre budget est inférieur à 50 euros par mois pour y vivre et nous ne manquons pas d’eau chaude. » Reste encore à tester la vie en Tiny House l’hiver !

intérieur tiny

Ce qu’il retient de leurs six premiers mois ? « L’espace n’est vraiment pas un problème, c’est plutôt l’inverse en fait, d’autant que notre maison est ouverte sur la nature. Il nous manque encore des rideaux ou des stores pour davantage d’intimité. »

Lars et Laura se plaisent dans ce mode de vie minimaliste où le superflu n’a plus sa place. « On se rend compte que l’on a trop d’affaires qui s’accumulent et ne servent à rien finalement. » Les points négatifs ? Les odeurs d’égouts de temps en temps dans la salle-de-bain, les insectes, la chaleur en été. Les points positifs ? La liberté, la vie en extérieur, le budget, la luminosité… 

Vide juridique

En France, ils sont entre 500 à 1000 à avoir craqué pour ce mode de vie. Essentiellement des jeunes adultes ou des retraités. Avec son association Collectif Tiny house, Lars souhaite combler le vide juridique qui existe encore sur les conditions légales pour « poser » sa Tiny house. « Aujourd’hui, nous pouvons nous installer trois mois sur le terrain d’un particulier sans autorisation de la commune. Au-delà, il faut une autorisation préalable de travaux ou de stationnement. Notre objectif des prochains mois est de combler ce vide juridique. » 

S’il n’envisage pas d’y vivre toute sa vie – il rêve aussi de faire le tour du monde ! – Lars témoigne d’un engouement pour un nouveau mode de vie, plus proche de la nature, plus proche de l’essentiel… Et de plus en plus tendance. #Projetsdevie : ils ont construit leur maison d’hôtes passive

--

Relire le premier épisode de notre série #Projetsdevie : "Ils ont construit leur maison d'hôte passive"

Découvrez aussi

Guide de choix
J’ai besoin d’être orienté
Fenêtres Portes
Demande de rendez-vous
J’ai besoin d’être conseillé
Prendre rendez-vous
Configurateur
J’ai besoin de me projeter
Configurer un produit
Réseaux sociaux

Restons connectés !

Suivez nous aussi sur les réseaux sociaux !

Newsletter

Je souhaite recevoir les dernières actualités TRYBA

Je m'abonne
Je recherche...
Entrée pour rechercher - ECHAP pour quitter
Besoin d'aide ?

Spécifiez un mot clé concernant un produit, un article de blog, une actualités Tryba ou n’importe quel contenu présent sur le site TRYBA.

Service client 03 69 11 05 00 Activer ma garantie 3240* Dites “TRYBA”

* Service 0,06€/mn + prix appel