Chercher l'inspiration
Chercher l'inspiration

L'amour du bois

Le 06 Juin 2019

Installée depuis 1749 à Saint-Laurent-du-Mottay en Anjou, la menuiserie Thareaut, rachetée par Tryba en 2015, incarne le savoir-faire artisanal allié aux nouvelles technologies. Jean-Claude Bouin, menuisier d’art depuis 35 ans, nous raconte l’évolution de son métier et sa passion du bois.

Le musée du Louvre, le Sénat, des châteaux, des immeubles haussmanniens… La menuiserie Thareaut incarne le savoir-faire à la française et s’illustre dans des bâtiments historiques ou le patrimoine architectural privé.

 

Enfant, Jean-Claude Bouin habitait en face de la menuiserie avec ses parents. « Je voyais travailler les menuisiers, j’aimais toucher le bois. A 14 ans, je me suis lancé. » Depuis, il n’a jamais quitté la menuiserie fondée en 1749, à l’exception d’une parenthèse d’une année dans une autre entreprise, et une autre pour faire son armée. 35 ans de carrière où il a vu son métier évoluer avec son temps. « Aujourd’hui, les étapes de réalisation sont davantage robotisées, nous avons un bureau d’études, des commerciaux, notre propriétaire depuis près de cinq ans, Tryba a investi dans la construction d’un nouveau bâtiment : nous gagnons énormément de temps. Si nous étions restés à l’ancienne, nous aurions déjà fermé ! Il faut savoir évoluer avec son temps »

« Tout ne peut être robotisé ! »

Menuisier polyvalent, Jean-Claude est aujourd’hui au poste de montage et d’assemblage, et s’assure que la menuiserie ne présente aucun problème. « Aujourd’hui nous gagnons beaucoup de temps sur les parties robotisées comme le débit, le corroyage – l’étape où le bois est dégrossi – l’assemblage, ou le traitement du pourtour des menuiseries si précis que la machine peut y graver un prénom ! Mais même si les postes bénéficient aujourd’hui des avancées technologiques, la partie manuelle reste importante. Tout ne peut être robotisé ! La partie « jets d’eau » par exemple est exclusivement réalisée à la main. Nous partons de zéro, nous prenons le bois, nous fabriquons la menuiserie de A à Z pour qu’elle soit prête à être posée. »

Chaque menuisier a aussi sa spécialité, la menuiserie, la vitrerie, la peinture, la ferronnerie ou la serrurerie d’art… La menuiserie historique se distingue ainsi par la restauration d’anciennes serrures, crémones, espagnolettes, ou grilles de portes. « Peu de menuiseries comme la nôtre existent encore en France, nous travaillons ainsi également en sous-traitance d’autres entreprises, comme par exemple pour le parc Eurodisney ou le musée du Louvre il y a déjà quelques années », se souvient-il.

 

Du haut de ses 35 ans de métier, Jean-Claude aime aussi échanger avec la nouvelle génération. « J’ai formé pas mal d’apprentis, j’aime transmettre un savoir-faire, confie-t-il. Mais les idées de la jeunesse sont également bonnes à prendre, nous ne pouvons pas rester figés dans le passé ! » Loin d’être lui-même figé dans le passé de son métier, Jean-Claude continue d’être animé par quelque chose qui ne l’a jamais quitté : l’amour du bois.

Vous aussi vous êtes passionné par le bois, vous êtes sur la région Anjou ou mobile sur le secteur, la Menuiserie Thareaut recrute. N’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi.

Découvrez aussi

Guide de choix
J’ai besoin d’être orienté
Fenêtres Portes
Demande de rendez-vous
J’ai besoin d’être conseillé
Prendre rendez-vous
Configurateur
J’ai besoin de me projeter
Configurer un produit
Réseaux sociaux

Restons connectés !

Suivez nous aussi sur les réseaux sociaux !

Newsletter

Je souhaite recevoir les dernières actualités TRYBA

Je m'abonne
Je recherche...
Entrée pour rechercher - ECHAP pour quitter
Besoin d'aide ?

Spécifiez un mot clé concernant un produit, un article de blog, une actualités Tryba ou n’importe quel contenu présent sur le site TRYBA.

Service client 03 69 11 05 00 Activer ma garantie 3240* Dites “TRYBA”

* Service 0,06€/mn + prix appel